Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 août 2015 1 31 /08 /août /2015 13:51

 

Assise sur l'autre rive du lac la femme les observait — de tellement loin en fait qu'elle voyait les gerbes d'eau bien avant que le bruit des plongeons ne lui parvienne. Combien les plongeuses étaient-elles ? Quatre ? Six ? Huit ? Elle n'aurait su le dire tellement les silhouettes étaient petites. Après avoir regagné la berge à la nage elles remontaient sur le parapet et ressautaient. De nouveaux petits geysers se formaient, puis quelques secondes après encore des « plouf », toujours des cris, dans un ballet qui semblait n'avoir ni début ni fin.


La vieille dame se souvient combien les étés étaient chauds, aussi, ces années-là, quand elle avait vingt, seize, dix-huit ans. Elle se souvient du corps des filles et même de celui de quelques garçons, elle se souvient des eaux du lac près de la Tuilerie, de celles du Tarn, de celles de la Drôme et de quelques autres encore. Elle se souvient comme elles allaient au combat, comme elles allaient faire la Révolution, comme leurs yeux brillaient, comme elles étaient invincibles, comme le temps n'avait pas de réalité. Comme l'eau jaillissait, aussi.


Et comme, peut-être, à l'époque, assise sur une autre rive, une vieille dame les regardait déjà, perdue dans ses souvenirs.

 

--------------------

 

Dazibao initialement publié ici : https://www.facebook.com/nicole.garreau/posts/10207968576920619

Partager cet article

commentaires

Contacter L'auteuse

La Blogueuse

  • Nicole Garreau
  • Fille éperdue.
  • Fille éperdue.

Recherche