Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 novembre 2016 3 09 /11 /novembre /2016 00:05

 

C'est une image typique de ces années-là ; les années 1960, je veux dire. C'est une photographie d'amateur, au format carré, d'une netteté approximative, à assez faible contraste et aux couleurs élavées.

 

L'image est prise au bord de l'océan, depuis des rochers. Elle semble représenter principalement ce que l'on devine être la mère et la fille — mais peut-être arrive-t-on à cette conclusion plus par déduction que par observation. Les deux en tout cas sont très androgynes : l'adulte a une vingtaine d'années, elle est très belle, les traits réguliers, une coupe courte lui donnant de faux airs de Jean Seberg. L'enfant doit quant à elle avoir deux ou trois ans et est au contraire assez en rondeurs ; des cheveux déjà assez longs et mal coiffés, peut-être balayés par le vent bien que rien sur la photographie ne permette d'affirmer que ce jour-là il y en eut.

 

L'adulte est au deuxième plan, assise sur les rochers, de profil, le buste légèrement penché en arrière reposant sur les deux bras tendus. Elle est tournée vers la gauche de l'image, le traditionnel côté de la Mort en iconographie, mais son regard ne se pose sur rien de précis. Rien d'autre que l'ennui. L'enfant, elle, se tient debout au premier plan, face à l'appareil, la bouche entrouverte, les yeux écarquillés, le regard déjà d'une déséquilibrée. On peut imaginer que le photographe est le père. On peut imaginer que l'enfant ne comprend rien, ne comprend pas pourquoi l'adulte est là sans être là, on peut imaginer que l'adulte se demande si c'est bien elle et son enfant qui sont là, on peut imaginer que le photographe prend la photographie pour essayer de se prouver que tout le monde est là. On peut imaginer que le vrai sujet de la photo est l'océan. Ou les années 1960. Ou ce ciel sans rien.

 

Quoiqu'il en soit, si bien des années plus tard l'enfant devenue vieille retrouve cette image, elle ne pourra sans doute s'empêcher de penser que toute sa vie était déjà dessus.

 

-----------------------------------------


(Billet initialement publié ici.)

Partager cet article

commentaires

Contacter L'auteuse

La Blogueuse

  • Nicole Garreau
  • Fille éperdue.
  • Fille éperdue.

Recherche