Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 septembre 2009 6 19 /09 /septembre /2009 11:31


L'avenir s'est assombri et l'eau s'est abattue. J'avais tout bon jusqu'à lors, j'étais parvenue à suivre l'itinéraire à la lettre, à tourner lorsqu'il était de bon ton de le faire. J'avais suivi l'absence de panneau et guetté les sculptures qui devaient surgir du bas-côté. Là-bas normalement, derrière les arbres, la maison.

Et puis l'eau, toute cette eau -- nous allons accomplir le Miracle, le plus beau, le plus improbable : mourir de soif sur une planète inondée. La route s'est confondue avec la campagne, la campagne avec la pluie. Les trombes martelant sont devenues le plus criant des outrages, le tourbillon des gris enveloppa mes premières craintes : ce fut le Dernier été de Klingsor et mes lectures d'alors sont toutes revenues.

J'aurais tant eu besoin de son épaule à ce moment-là.

C'est en coupant les essuie-glaces que la grange m'est apparue -- c'est en coupant les essuie-glaces que je me suis rendue compte que je ne les mettrai jamais plus.

Partager cet article

Publié par Nicole Garreau
commenter cet article

commentaires

Contacter L'auteuse

La Blogueuse

  • Nicole Garreau
  • Fille éperdue.
  • Fille éperdue.

Recherche