Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 octobre 2009 5 02 /10 /octobre /2009 12:52


Vous avez peut-être remarqué, soulagés, mon silence des derniers jours. Je vous imagine désappointés échafaudant mille scénarios catastrophiques ; la réalité est infiniment plus prosaïque, mes petits voyants verts s'étaient mis au rouge, j'étais en panne d'Internet.

J'attends un délai raisonnable (on ne sait jamais hein, avec ces trucs : des fois ça cafouille et ça repart comme si rien n'était) et me résoud à contacter mon opérateur à partir de mon téléphone portable parce que forcément chez moi aussi c'est le XXIe siècle, donc plus d'Internet plus de ligne fixe.

Bref, je ne vais pas vous faire la complète, vous avez certainement vous aussi déjà eu ce genre de communications. Voix métallique, code truc à tapoter au clavier, numéro machin à valider par la touche "étoile", remuer la "dièse" quand on est contente et patienter dix bonnes minutes avec Vivaldi remixé techno. Au bout d'un moment, une opératrice arrive, déclare avec un accent Asie du Sud-Est à couper au couteau que "enchantée elle s'appelle Josette et qu'elle va regalder depuis la cave thaïlandaise dans laquelle son employeul l'a palquée poulquoi Intelnet ne fonctionne pas bien chez vous madame".

La technologie ayant elle aussi ses limites, après quelques nouvelles minutes ma nouvelle amie Josette admet qu'elle ne tlo... ne trouve rien mais qu'elle ne va pas pour autant me laisser dans l'embarras : si j'en suis d'accord, un Mac Gyver des modems passera chez moi deux jours plus tard, "entle tleize et vingt heules" (sic !) ce qui, reconnaissons-le, me laisse le loisir de choisir une culotte propre.

Fin du premier épisode, petit saut dans le temps et hop ! on se retrouve déjà le lendemain mais pas encore le surlendemain :

Stupeur, le téléphone sonne. Normal direz-vous ? Oui, sauf que celui qui sonne n'est pas le portable, non, mais le filaire, celui qui avait disparu englouti avec Internet ! Bref, c'est Mac Gyver qui m'appelle, pas du tout comme à la télé. "Madame Garreau ? O l'est Mac ! O l'est pour vous dire qu' pour vot' ligne c'est réparé ma p'tite dame ! C'est pa'ce qu'avions fait dô travaux dans la rue d'ch'à côté, ô l'avions n'été bin obligés de couper !"

Résumons : il a fallu que j'appelle au secours à l'autre bout du monde pour que par rebondissement l'électricien du quartier daigne m'expliquer gentiment qu'il avait coupé sans rien dire à personne un câble à cinquante mètres de chez moi.

Epique époque opaque.

Partager cet article

Publié par Nicole Garreau
commenter cet article

commentaires

Contacter L'auteuse

La Blogueuse

  • Nicole Garreau
  • Fille éperdue.
  • Fille éperdue.

Recherche