Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 août 2010 4 05 /08 /août /2010 02:10

 

"Je n'ai pas vu la lumière depuis des lustres",

déclara la taupe au hibou.

 

Quelle misère , et quel chantier

Partager cet article

Publié par Nicole Garreau
commenter cet article

commentaires

Kashima 09/10/2010 19:22


C'est de la témérité!


Nicole Garreau 09/10/2010 19:57



 Hi hi hi ! Tout ça à cause d'une taupe et d'un hibou ! Non mais quelles sales bêtes !...



Kashima 09/10/2010 18:10


Je pense que le présomptueux est celui qui est sûr de ses fins et qui n'a pas idée qu'il peut échouer...


Nicole Garreau 09/10/2010 19:03



... ou celui qui, doutant ou non de ses fins et éventuellement de ses propres capacités décide d'y aller tout de même ?


Pour illustrer, disons que si demain et sans besoin d'aller à New York je décide de traverser l'Atlantique à la nage est-ce de la présomption ?


Oui, non... Réflexion faite tu as raison... Ce n'est plus de la présomption, mais de l'inconscience... ou de la bêtise...



Kashima 09/10/2010 14:45


Tu n'es pas présomptueuse! Tu imagines une partie perdue d'avance...
Amélie Nothomb aspire elle aussi, de plus en plus, à la concision. Les plus grands poètes selon moi étaient ceux de l'épure.


Nicole Garreau 09/10/2010 16:04



La présomption n'est-elle pas justement de "jouer" alors que l'on suppose ne pas parvenir à ses fins ? Après tout, aux échecs, le présomptueux n'était pas tellement Kasparov, mais celui qui s'y
frottait...


(Oui, bon, je m'emmêle un peu les pinceaux, là.)



Kashima 09/10/2010 12:02


J'adore!
Tu parviens vraiment, avec une langue précise et qui va à l'essentiel, à dire des choses fondamentales.


Nicole Garreau 09/10/2010 14:16



C'est le lecteur ou la lectrice qui fait tout -- au mieux je ne fais que suggérer. Les mots ont en commun avec la peinture ou la musique que leur "art" consiste essentiellement à laisser du blanc
(ou du silence) : c'est dans ces interstices et dans eux seuls, je crois, que le/la destinataire peut glisser sa propre histoire.


J'écris beaucoup et j'écris peu ; j'espère un jour avoir la capacité de tout exprimer en un mot, un seul. Une quête d'absolu dans un monde que je sais n'être que relatif -- je crains que la
partie soit perdue d'avance.


Chuis présomptueuse, hein ?


 



Contacter L'auteuse

La Blogueuse

  • Nicole Garreau
  • Fille éperdue.
  • Fille éperdue.

Recherche