Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 septembre 2010 3 08 /09 /septembre /2010 22:10

 

Ah oui, il faut qu’elle le dise qu’il y a aussi cet épisode, là, ce journal, ce concours de mots – six en tout pour parler de sa chair, de son rapport, du plus intime de ses tourments. Il faut qu’elle le dise que c’est la quarantaine rugissante, que le miroir ment, que l’obscurité de la maison, que la rixe avec Clopine, que le couperet. Que bien sûr il faut que le cœur exulte pour que le corps exalte.

 

Ce sera « En travaux. Port du casque obligatoire. » Et pas une lettre de plus.

 

Le-corps-en-six-mots.jpg

Partager cet article

Publié par Nicole Garreau
commenter cet article

commentaires

Kashima 08/10/2010 11:30


Ils auraient dû la retenir, cette définition! Efficace et drôle! :)
Je vais réfléchir à la mienne...


Olivia 08/09/2010 22:59


Ce qui me vient spontanément, pour moi, c'est : "Grosse pleine d'amour à donner"... C'est bizarre comment on se voit... Faudra qu'j'en parle à ma psy, c'est perturbant comme exercice.


Olivia 08/09/2010 22:54


Très bien dit tout ça ! Bisous !


Contacter L'auteuse

La Blogueuse

  • Nicole Garreau
  • Fille éperdue.
  • Fille éperdue.

Recherche