Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 janvier 2011 1 17 /01 /janvier /2011 16:08

 

« On finit toujours par trouver des preuves de ce dont on est persuadé(e). »

(Nicole G., pompiste, causant à la serpillière)

 

« Il n’y a pas de langues mortes, il n’y a que des cerveaux engourdis. »

(Carlos Ruiz Zafón, in L’ombre du vent)

 

 

 

Je-suis-malheureuse.jpg

Partager cet article

Publié par Nicole Garreau - dans L'aphorismothèque
commenter cet article

commentaires

Kashima 23/01/2011 14:03


La seconde, je la garde pour la publicité et la promotion du latin! Encore un bon point pour Carlos.
La première me convient tout à fait, et je l'applique très souvent. :)


Contacter L'auteuse

La Blogueuse

  • Nicole Garreau
  • Fille éperdue.
  • Fille éperdue.

Recherche