Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 juin 2011 3 01 /06 /juin /2011 15:07

 

J’ai mal. Une douleur physique, lancinante, immarcescible – immarcescible, même la beauté du mot ne peut la faire oublier. C’est là où l’on se rend compte. Où l’on se rend compte que le moindre grain de sable dans la mécanique peut faire passer, en un rien de temps, d’une existence somme toute acceptable à une antichambre de l’enfer. Plus rien n’a d’importance, juste la douleur. Sublimée. La douleur qui s’anéantit elle-même, qui envahit tout le corps, la douleur dont l’origine se perd dans le moindre nerf, la moindre chair. La douleur qui empêche même de faire une phrase correcte, la douleur qui fait que nous n’avons même plus mal, parce ce que ça ne veut plus rien dire. Nous sommes Elle et n'imaginons plus que nous ayons pu être autre chose.

 

Ivresse du mal.

 

Horrible vertige.

Partager cet article

Publié par Nicole Garreau
commenter cet article

commentaires

Contacter L'auteuse

La Blogueuse

  • Nicole Garreau
  • Fille éperdue.
  • Fille éperdue.

Recherche