Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 février 2010 1 22 /02 /février /2010 15:46


Bien sûr cette chose a connu ses moments de gloire, la prédation des hordes, les affres de la fécondation, la singularité des saisons le vertige du potager.
Bien sûr.

 

Bien sûr elle n’a rien demandé, elle la déracinée, la bringuebalée. Celle que l’on voit semblable à des milliers, celle que l’on toise sans amour, celle qui souffre d’appétit sans désir. Celle que l’on choisit pour le rose de la joue, la fermeté de la forme.

 

Celle que je vais priver de ses fanes.

 

D’une individualité la rendant intolérable.

 

Je vais lui mettre la tête en bas et la rouler dans le sel.

 

Comme ça ce sera toujours moi l’humaine.

Partager cet article

Publié par Nicole Garreau
commenter cet article

commentaires

Kashima 10/10/2010 15:43


J'ai d'abord cru que c'était une rose, qui aurait pu jouxter le potager...
Et puis j'ai pensé à la tomate, mais le sel?
Et puis, j'ai vu le titre... :/


Olivia 23/02/2010 19:30


J'aime. Te voilà fort prolixe depuis la zébrelle ! C'est le printemps, l'inspiration et l'envie d'écrire qui revient !


Contacter L'auteuse

La Blogueuse

  • Nicole Garreau
  • Fille éperdue.
  • Fille éperdue.

Recherche