Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 octobre 2011 3 19 /10 /octobre /2011 12:45

 

Les feuilles crissent, les feuilles volent, les feuilles l’enivrent et l’entêtent, puis tout à coup elle réalise, elle réalise que les feuilles mortes sont… mortes et qu’elle elle est là, géante au milieu de ce charnier, se délectant de la mort et du bruit qu’elle fait sous ses pas.

Partager cet article

Publié par Nicole Garreau
commenter cet article

commentaires

Louise 20/10/2011 13:51



17 Octobre 61...


Ca fait 50 ans...


D'autres morts, d'autres charniers..... Et les os crissaient sous les coups de matraque des Paponliciers.....


Noooonn c'était juste un cauchemar.... nuit noire....



Nicole Garreau 20/10/2011 14:18



Oui, je sais bien... Je n'y avais pas réfléchi et il est (j'espère !) évident que mon titre ne faisait en aucun cas référence à cette abomination -- pas plus que, sur un tout autre sujet, au film fort testostéroné de McTiernan ou au roman qui l'a inspiré, d'ailleurs.


Bref, c'est une maladresse de ma part et je pourrais éventuellement songer à renommer ce petit billet... mais j'ai fait une fixation sur "Octobre rouge", qui bien sûr évoque, dans mon imaginaire,
tout à fait autre chose.


Bisous Louise ! Hyper-contente de savoir que tu jettes parfois un oeil sur mon blogounet !



Kashima 19/10/2011 21:16



Nous sommes entourées de charniers...



Contacter L'auteuse

La Blogueuse

  • Nicole Garreau
  • Fille éperdue.
  • Fille éperdue.

Recherche