Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 novembre 2010 2 23 /11 /novembre /2010 16:08

 

Oui, c’est ça. Catherine se souvient l’avoir écrit. Oh, bien sûr, elle ne sait plus si c’était vrai, mais elle l’avait écrit.

 

C’était un jour où novembre s’engouffrait de partout. Les feuilles tournaient autour des arbres, les amours autour du pot ; seule la ville filait droit, zébrée du va-et-vient de ceux qui croient avoir quelque chose à y faire. Déjà, en ces années-là, Catherine s’était demandé comment on pouvait ne pas tourner en rond en regardant le bout de ses chaussures.

 

Novembre… Elle se rappelle cette autre elle qui l’attendait, là-haut, dans les tours. Elle se rappelle ses mains si fines, le point bleu de sa lèvre, elle se rappelle cette table voulue rase sur laquelle elles avaient si maladroitement décidé de s’aimer. Elle se rappelle la chute, les larmes, les rires. Elle se rappelle surtout les odeurs. Pourquoi sont-ce toujours elles qui rendent les choses si présentes ?

 

Aujourd’hui que tout revient, aujourd’hui que rien n’est jamais parti seuls les mots se sont estompés. Catherine colle son nez à la vitre : finalement, elle dira à la dermato que c’est l’automne qui provoque les démangeaisons.

Partager cet article

Publié par Nicole Garreau
commenter cet article

commentaires

Contacter L'auteuse

La Blogueuse

  • Nicole Garreau
  • Fille éperdue.
  • Fille éperdue.

Recherche