Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 septembre 2010 4 09 /09 /septembre /2010 21:39

 

Noémie remonte la rue – fripée, abasourdie, sous l’empire encore du voyage. Elle ferait vite, la valise lui élonge le bras, le sac ripe de l'épaule. Et puis elle sait déjà tout de la ville, sa fureur et ses mensonges, le linge sur les balcons, les voitures qui ralentissent lorsque leurs conducteurs la happent,, elle, malgré son déclin. Car le temps, le temps si fier ne fait rien à l’affaire ; rien de cette autre vie ne lui échappera jamais. Oui, elle sait tout de ses propres insuffisances et cela l’inquiète parfois.

 

Comme toujours marcher, ne pas se laisser distraire par les fenêtres – odeurs de cuisine de la une, tic-tac incessant de la trois, téléviseur de la cinq, fumeur accoudé de la sept. Se concentrer sur les pas, oublier le poids des bagages, se dire que.

 

Se dire en sonnant à la porte du numéro neuf qu’enfin elle est vieille et que ce n’est pas la chair qui a guidé ses pas.

Partager cet article

Publié par Nicole Garreau
commenter cet article

commentaires

Contacter L'auteuse

La Blogueuse

  • Nicole Garreau
  • Fille éperdue.
  • Fille éperdue.

Recherche