Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 janvier 2012 7 15 /01 /janvier /2012 18:57

 

Kerouac-Sur-la-route.jpg

 

 

Oui, c’est celui-ci – ou peut-être non, d’ailleurs, je crois que je l’avais perdu, peu de temps après cette période ; je crois que je l’avais perdu et que j’en avais racheté un exemplaire, tu vois, comme si je savais, comme si je sentais qu’il aurait une histoire ou que j’en aurais une avec lui. Tu comprends ? C’était… c’était ce temps-là, aussi, un autre temps, nous étions là, couchées dans la paille, dans ce squat du bout du monde. Nous rentrions par la palissade, tu te souviens ? La planche qui se refermait sur notre passage, l’alcôve au milieu des herbes folles, le plancher qui craquait. Et puis nous avions ce livre, le seul, que nous lisions et relisions à la lueur d’une bougie, enveloppées dans nos sacs de couchage, main dans la main, avides, militantes et interloquées. Comment avons-nous réussi à ne jamais mettre le feu ?

 

Je suis l'an dernier repassée sur les lieux, disons que je les ai survolés. Le squat a disparu, tu penses. Rasé. Envolé. Que savent les gens du nouvel immeuble de ce qui s’est passé à cet endroit, presque trente ans avant ? Que savent-ils des pruniers, des grillons, de la paille, de nos rêves ?

 

Le livre me suit, depuis, tu vois. Partout. C'est le seul que du plus profond de mes déchéances je n'ai jamais bazardé. Je ne l’ai jamais relu, je sais juste qu’il est là, abimé lui aussi. On vieillit ensemble. Je ne sais plus si c’est le même et pourtant toutes les odeurs y sont. Les tiennes. Les miennes. Celles de nos vies.

 

 


 

N.D.L.A. Pas d’ambiguïté : le titre de ce petit billet n'est bien évidemment qu'un malhabile clin d’œil au nom du « héros » du livre, hein…

Partager cet article

Publié par Nicole Garreau
commenter cet article

commentaires

Contacter L'auteuse

La Blogueuse

  • Nicole Garreau
  • Fille éperdue.
  • Fille éperdue.

Recherche