Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 novembre 2011 2 29 /11 /novembre /2011 01:10

 

Ça va être les bons, ceux-là, elle le sait et ne peut s’empêcher de les regarder à travers le rideau de la salle de bains. Il y en a eu des visites, déjà, pourtant, des couples, des ribambelles d’enfants, accompagnant le monsieur de l’agence. « Vous verrez c’est un quartier très tranquille ». Et pourtant combien de temps que cette maison est vide ? Trois mois ? Quatre ? Six ? Elle ne se souvient plus. Les derniers voisins sont partis, avec eux les derniers bruits, avec eux le chat. Mais le chat est revenu.

 

Elle elle s’était dit que ça lui irait bien cette grande bâtisse, ce grand jardin. A peine deux fois plus cher que chez elle – à peine deux fois plus cher et au moins dix fois plus grand. Mais elle ne peut pas. Il lui aurait fallu quelqu’un, avec elle ; quelqu’un ou quelqu’une. Qui supporte à long terme. Qui supporte les horaires, qui supporte les humeurs, qui supporte ce chagrin qui déborde, qui supporte les névroses et l’hystérie, la collection de bottes et de sacs à mains, la chienne sur le canapé, qui supporte les mots et le silence. Qui supporte ce passé, collant comme la glaise d’ici. Qui supporte ce corps imbécile. Qui supporte les rires et cet amour qui dégouline.

 

Ils ont signé, elle croit.

 

Elle va les regarder emménager.

 

Spectatrice.

Partager cet article

Publié par Nicole Garreau
commenter cet article

commentaires

Contacter L'auteuse

La Blogueuse

  • Nicole Garreau
  • Fille éperdue.
  • Fille éperdue.

Recherche