Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 février 2011 1 21 /02 /février /2011 12:38

 

La forme… la forme est parfaite, épurée. Surface plane, bords réguliers, ni piège ni chausse-trape, couleur unie, pas de faux pli, l’engin glisse d’un côté à l’autre, libre, la table est un Malevitch, le fer un Candeloro, le monde est limpide.

 

Colette garde toujours leur repassage pour la fin, et se demande pourquoi l’on ne s’habille pas que de torchons.

 


 

N.D.L.A. Dans cet entrefilet de MY Arts l'auteur avance que Malevitch trouvait son inspiration dans la crise du TISSU social russe... Amusons-nous de cette coïncidence, qui n'est que coïncidence.

Partager cet article

Publié par Nicole Garreau
commenter cet article

commentaires

Contacter L'auteuse

La Blogueuse

  • Nicole Garreau
  • Fille éperdue.
  • Fille éperdue.

Recherche